Vivre uniquement de l’apport d’affaires : est-ce possible ?

apports d'affaires

Avec son entourage et son activité professionnelle, détecter des opportunités commerciales intéressantes peut s’avérer une mission très facile pour certaines personnes. Afin d’obtenir des gains supplémentaires, on peut les proposer à des entreprises en quête de nouvelles opportunités. Et si on se consacre entièrement à cette activité, peut-on vivre de ses gains d’apport d’affaires ?

Devenir apporteur d’affaires : comment se lancer ?

Pour pouvoir exercer l’activité d’apporteur d’affaires dans de bonnes conditions, il est important de connaitre certaines règles. Certes, cette activité est encore mal encadrée par la loi. Mais il faut savoir que toute personne qui souhaite se lancer dans le métier doit avoir un statut lui permettant de l’exercer. Pour cela, il faut avoir un statut d’auto entrepreneur vous permettant de facturer vos premières commissions en toute légalité. Suite à cela, vous devez trouver les meilleurs moyens pour se mettre en contact avec des professionnels afin de vendre les opportunités. Il existe de nombreux moyens pour trouver des clients, mais le meilleur tremplin reste les plateformes de mise en relation entre professionnel et apporteur d’affaires. D’ailleurs, les démarches à faire sur ces plateformes sont relativement simples, rapides et fiables. Il suffit de regarder cette vidéo pour comprendre comment ça marche : https://ressources.first2trade.com/spot-publicitaire-juin2019-b2b

Apports d’affaires : quant est il de la rémunération ?

La commission d’apports d’affaires est variable : cela peut prendre différentes formes selon l’accord entre le professionnel et l’intermédiaire. Pour rappel, un apporteur d’affaires a pour rôle de mettre en relation une entreprise ayant un besoin spécifique avec une autre pouvant répondre à cette demande. Il ne s’occupe pas des négociations et contractualisation, mais joue un rôle d’intermédiaire commercial pour faciliter la signature de contrats d’affaires. Dans ce sens, c’est l’entreprise qui propose ses services qui se charge de sa rémunération. Cela peut être une somme fixe ou un pourcentage calculé sur le gain espéré par l’entreprise bénéficiaire. Généralement, cette commission se trouve entre 3 et 15 % de la marge commerciale du contrat. Le plus intéressant c’est que la commission d’apports d’affaires est beaucoup plus conséquente dans le cas où celle-ci est conditionnée à la signature du contrat.

Peut-on vivre uniquement de l’apport d’affaires ?

La somme exacte gagnée par un apporteur d’affaires dépend largement de l’envergure du projet à proposer. Dans certains secteurs d’activités tels que la construction, l’immobilier ou les matériels informatiques, les budgets en question sont très importants. Avec ce type de projet, les commissions d’apports d’affaires peuvent être très intéressantes. Les revenus d’apports d’affaires dépendent donc de l’importance de chaque opportunité proposée. De ce fait, pour éviter les mauvaises surprises au début, vous pouvez considérer les commissions d’apports d’affaires comme complément de revenus. Avec un peu de temps et de l’expérience, vous pouvez multiplier vos gains en proposant des opportunités d’affaires dans différents secteurs d’activités. A ce moment là, devenir apporteur d’affaires à temps plein peut être envisageable.

Faire vivre votre site web pour garantir sa pérennité

La possession d’un site web est inévitable pour toutes entreprises qui souhaitent se démarquer dans leur activité. Pour que votre présence web vous apporte du succès, vous devez avoir le meilleur positionnement sur les résultats de recherche. Mais cela ne suffit pas, pour garder cette visibilité et garantir la pérennité de votre présence dans le monde numérique, il faut à tout prix faire vivre votre site web. Cela se réalise à travers une mise à jour régulière sur votre contenu web afin d’améliorer votre référencement et d’apporter des informations qui intéressent vos cibles et qui les satisfont. Il vous faut avoir un site vivant.

Miser sur le fond et la qualité plutôt que sur l’actualité et la quantité

Plusieurs propriétaires pensent souvent qu’une fois que leur site est en ligne, le travail est achevé et il ne leur reste qu’à attendre les résultats. Or, pour assurer la durée de la présence sur le web, il faut apporter de nouveaux contenus qui peuvent susciter l’intérêt des cibles. Mais il ne faut pas lancer n’importe quelle mise à jour. En consultant www.kombiz.fr, vous trouverez plus d’idée sur le type de contenu à rédiger pour votre site.

Comme la majorité des sites qui se présentent sur les moteurs de recherche publient de veilles d’actualité, vous devez vous différencier d’eux  afin d’attirer et de retenir vos cibles. Pour cela, mieux vaut investir dans de contenu à forte durée de vie. C’est une excellente solution d’offrir des informations de fonds qui se base sur le cœur de votre activité. Comme ça, vous aurez un contenu à forte valeur ajoutée qui diffère de celui des autres sites.

Pour pouvoir tenir le rythme et planifier le type d’information à proposer, n’oubliez pas d’élaborer et de suivre un calendrier éditorial. Grâce à ce dernier, vous pouvez noter à tout moment le type de contenu que vous devez mettre en ligne.

Dès que les moteurs de recherche aperçoivent la qualité et la pertinence de votre mise à jour, ils vous gardent sur le meilleur classement. Ce qui favorise la pérennité de votre présence web.

Établir une relation de confiance avec vos clients

Votre site web n’a pas d’importance s’il ne vous permet pas d’obtenir des clients. Une fois que vous arrivez à les avoir, vous devez les retenir. Il faut impérativement construire une relation durable avec eux. Ce qui vous donne l’opportunité de savoir leur avis, leurs besoins pour mieux les satisfaire. Cela conduit vers la fidélisation. Dans ce cas, vous devez laisser une place à eux dans votre site.

Vous savez qu’un client satisfait de votre offre et de votre service, devient automatiquement fidèle à vous. En plus, il est tout à fait possible qu’il emmène de nouveaux clients, car il partage ses bonnes expériences en collaborant avec vous à ses proches.

Donc, la construction d’une relation forte avec les clients vous offre l’occasion de faire vivre votre site web et d’obtenir de nouveaux prospects.

Ce sont des bons signes pour les moteurs de recherche pour savoir que votre site est toujours actif. D’où la conservation de votre classement sur les résultats de recherche.

Qu’est-ce qu’un agent-co ?

L’agent-co est, d’ailleurs, un mandataire qui agit, à titre de profession indépendante, pour le compte d’un tiers ou mandant, auprès d’une clientèle donnée. En plus d’être chargé de négocier les clients, il tâche de conclure de vente. Mais il peut conclure aussi, selon le contrat qu’il a signé avec son mandant, des prestations de service, une location, etc. Il effectue ses activités qui ne sont pas de nature commerciale, au nom de commerçants, d’industriels ou de producteurs ou bien d’autres agents commerciaux. Qu’il soit une personne morale ou physique, il bénéficie, comme pour tous travailleurs indépendants, d’une juridiction de statut.

Les principales missions d’un agent-co

Le travail d’un agent-co présente beaucoup d’avantages. Puisque son premier rôle est de prospecter les plus de clients possibles, il se doit de fréquenter plusieurs endroits. Êtes-vous intéressé par ce travail ? Alors, sachez que vous avez, d’emblée, besoin d’établir des fichiers clients. Vous effectuerez, comme anticipé plus haut, une prospection pure et dure de votre clientèle. C’est à vous ainsi de choisir votre zone de prospection, tout en utilisant les moyens dont vous disposez. Mais il est aussi possible que vous demandiez à votre mandant de vous offrir tous les moyens nécessaires à la prospection. Vous vous devez de répondre aux attentes de vos clients et les fidéliser ainsi. Tout cela est dans le but de leur permettre de : 1) toujours consommer les produits et 2) toujours opter pour les services de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Une fidélisation de la clientèle bien établie vous permet de bénéficier de plus en plus de commissions. Mais ces dernières dépendent aussi du contrat que vous aurez à signer avec votre mandant. Pour en savoir davantage, suivez cette vidéo : https://ressources.first2trade.com/spot-publicitaire-juin2019-b2b. En règle générale, vous n’êtes pas en mesure de toujours garantir la solvabilité de votre clientèle. Cependant, pour que vous soyez bien rémunéré, faites en sorte des convaincre vos clients pour investir dans les offres de l’entreprise. Pourquoi faire ? Parce que parfois, les commissions qu’on vous accordera varient en fonction de prospects que vous obtiendrez. Amenez vos clients et votre mandant à conclure une vente, par quelque moyen que ce soit. À force d’optimiser vos méthodes de prospection, vous pouvez toujours ramener de nouveaux clients à votre mandant. Ce qui vous permet parfois de  bénéficier de pourboire. En quelque sorte, contribuez à accroître le chiffre d’affaire de l’entreprise et faire ouvrir stratégiquement le portefeuille de vos clients. Pour ce faire, écoutez-les attentivement et tâchez de répondre à leurs attentes et à toutes leurs questions, autant avec une rapidité qu’une grande précision.

Les compétences et les qualités requises pour décrocher le poste d’agent-co

Sachez que, étant diplômé ou non, vous pouvez devenir agent-co qualifié. Quoi qu’il en soit, vous devez avoir quelques compétences et qualités propres à ce genre de travail. D’emblée, ayez une large connaissance du marché. Soyez capable de vous informer sur les situations commerciales dans votre zone de prospection. Vous devez connaître parfaitement tous les produits et les services que votre mandant propose. Faites en sorte de savoir pratiquer les techniques d’avant-vente de celles de ventes. Si possible, suivez une formation particulière sur le démarchage des clients. Pour ce qui est des qualités, vous devez juste être quelqu’un de rigoureux ou dynamique et autonome. Enfin, il est essentiel que vous ayez un grand sens de réactivité et de responsabilité.

 

 

Les points importants dans la création d’un logo

Vous voulez créer un logo pour votre entreprise, mais vous ne voulez pas dépenser beaucoup d’argent en faisant appel à un designer ? Rassurez-vous, car vous pouvez vous atteler vous-même de la tâche si vous avez une bonne base en création graphique. Le cas échéant, vous pouvez faire appel à un membre de l’équipe qui connait le domaine. Pour vous aider à réussir la création d’un bon logo, voici les points à retenir. Lire la suite