Les différentes techniques d’augmentation mammaire !

Pour obtenir la taille de bonnet de leurs rêves, de plus en plus de femmes se tournent vers la chirurgie esthétique. Parmi les plus fréquentes, on trouve l’augmentation mammaire. Cette intervention chirurgicale esthétique contribue à l’augmentation du volume des poitrines par des différentes techniques. Découvrons dans cet article les différentes techniques de la chirurgie mammaire et comment faire son choix !

 

L’augmentation mammaire est l’une des principales interventions de la chirurgie mammaire la plus plébiscitée par les patientes dans le monde entier. Elle a pour but d’augmenter la taille des seins ou d’en modifier la forme de façon à harmoniser le buste par rapport à la silhouette de la patiente. Généralement, les patientes qui ont recourent à ce type de chirurgie plastique ont des seins trop petits suite à un amaigrissement conséquent ou à cause d’une modification hormonale. D’autres ont des seins hypoplasiques. La chirurgie mammaire propose plusieurs techniques opératoires qui peuvent être utilisées par le chirurgien : la pose des prothèses mammaires, le lipofilling mammaire et l’augmentation mammaire composite.

 

L’augmentation mammaire par prothèses 

La pose d’implants mammaires est la méthode de chirurgie mammaire Tunisie la plus fréquemment privilégiée par le chirurgien et les patientes. Elle consiste à introduire des implants en silicone ou en sérum physiologique pouvant avoir une forme ronde ou une forme en poire, dans la poitrine de la patiente pour en modifier la forme et le galbe ou bien le volume. Leur insertion peut se faire à 3 différents niveaux : sous le sein, au niveau de l’aréole ou sous le bras permettant ainsi de réduire la visibilité des cicatrices.

 

Le lipofilling mammaire 

Cette technique contribue à l’augmentation des seins par injection de graisse autologue. Le lipofilling mammaire comporte deux actes chirurgicaux distincts : la liposuccion et l’injection de graisses. Il est considéré comme une alternative aux implants mammaires. Car elle a l’avantage d’être une technique d’augmentation naturelle des seins étant donné que la graisse est prélevée sur le patient même, par conséquent est biocompatible. Il n’y a donc pas de risque de rejet comme cela peut être le cas après une implantation mammaire.

 

L’augmentation mammaire composite

C’est une combinaison entre l’implant mammaire et le lipofilling. C’est la pose de prothèses mammaires avec injection de graisses autologue à la fois. Cette technique comporte trois actes chirurgicaux distincts : liposuccion, injection de graisses dans les seins et pose d’implants. Le but est d’obtenir une apparence naturelle et harmonieuse pour la poitrine. Elle sert à rectifier les imperfections et les asymétries de l’implant et à la fois masquer ses contours par l’injection de la graisse.

 

Comment se faire le choix de la technique ?

Le choix est établi entre la patiente et le praticien lors du premier entretien. Un examen est effectué avant l’opération, afin de vérifier différents critères : taille, poids, morphologie thoracique et mammaire, qualité de la peau, importance de la graisse… En fonction ses résultats et les attentes de la patiente, le chirurgien esthétique choisira la méthode mieux adaptée pour un résultat naturel.