Qui sont les intervenants en matière de prestation de services à domicile ?

Prestation de services à domicile

Actuellement, les services à la personne font partie des pratiques habituelles auxquelles les ménages ont recours pour faire face aux débordements ou aux besoins spécifique en aides et assistances. Cet article aide à faire connaissance avec le concept.

Services à domicile : de quoi s’agit-il ?

Les services à domicile, appelés également services à la personne regroupent des prestations destinées à aider les particuliers à leur domicile ou à partir de celui-ci. Le principe est de solliciter les services d’un professionnel pour réaliser des tâches qu’on ne peut pas faire soi-même, moyennant des rétributions. Généralement, ce sont des tâches pénibles ou chronophages. Les confier à des professionnels ferait gagner du temps pour profiter de sa famille, se reposer ou s’adonner à d’autres activités. Il se peut aussi que leur exécution nécessite un certain niveau de connaissances techniques et de savoir-faire qui ne sont pas à la portée de tout le monde. Ainsi, faire appel à un service à la personne assurerait une prestation de qualité dans un meilleur délai.

Les aides aux personnes âgées ou aux personnes à mobilité réduite font partie des prestations de services à domicile. L’objectif est de les maintenir à domicile le plus longtemps possible, voire éviter leur transfert vers les maisons de retraite ou les établissements spécialisés si elles souhaitent rester chez elles. L’intervention consiste à les aider dans les gestes de la vie quotidienne notamment pour se lever, prendre le bain, se nourrir…

La deuxième catégorie de services à la personne inclue les aides à la famille. Il s’agit de l’assistance ou l’accompagnement d’un membre de la famille par un spécialiste. Cela inclue le soutien scolaire, les cours à domicile, l’assistance administrative, l’assistance informatique, la garde d’enfant à domicile… La dernière catégorie est constituée par les services de la vie quotidienne tels que les petits travaux de bricolage, l’entretien du jardin, les aides ménagères, le dépannage informatique …

Les intervenants pour une prestation de services à domiciles

Les intervenant sont les personnes qui se déplacent et exécutent les prestations de services à domicile. Il se pourrait qu’il soit une personne recrutée par un organisme mandataire pour le compte d’une tierce personne. Il est alors considéré comme un employé de ce dernier pour effectuer des services à domicile. Dans le cas des services à la personne, la mission de l’organisme mandataire consiste à aider son client dans les procédures de recrutement notamment pour l’organisation de l’entretien, les démarches administratives…

L’intervenant peut également faire partie des membres d’un organisme prestataire, une entreprise, une association, un coopérative…qui se charge alors de mettre ses services à la disposition des particuliers requérant de l’aide. Dans ce cas, l’intervenant resta un employé de l’organisme prestataire. D’un autre côté, les auto-entrepreneurs agréés service à la personne existent aussi. Généralement, ils se font connaitre via des affichages dans des endroits fréquentés, l’internet, le système bouche à oreille…Ainsi, il se fait embauché directement par les particuliers qui les contactent.

Les intervenants sont des gens compétents pour exécuter des prestations de services à domicile. Concernant les qualifications requises, elles varient beaucoup suivant la nature de l’intervention. Certaines activités exigent des connaissances spécifiques dans divers domaines. Par exemple, dans le cas d’une prestation de service à domicile en jardinage, l’intervenant pourrait prendre le rôle d’un paysagiste. En plus des aptitudes artistiques indispensables pour donner une forme au jardin, il doit aussi connaitre les caractéristiques de chaque plantes, les technicités de leur plantation

Par contre, d’autres interventions ne nécessitent pas de niveau d’études ou des compétences techniques particulières. Néanmoins, un savoir-faire et une personnalité intègre, professionnelle font leur réputation. D’un autre côté, il est possible d’obtenir une qualification en demandant une validation des acquis de l’expérience (VAE) auprès de la Direction du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DRTEFP). Il suffit d’une justification d’au moins une année d’exercice en rapport direct avec la certification visée. Une VEA est toujours utile pour établir une relation de confiances entre l’intervenant et les personnes qui sollicitent leurs services.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.